14/11/2013 - Una visita speciale all'Accademia SantaGiulia

Oggi, 14 novembre 2013 alle ore 16.00, il Direttore prof. Riccardo Romagnoli incontra il Direttore dell’accademia di Belle Arti “ESBAMA” di Montpellier (FR) Prof. Christian Gaussen accompagnato dal Prof. Rüdiger, Bernhard, scultore e teorico d’arte di origini tedesche. Per l’Accademia SantaGiulia saranno presenti ad accogliere gli illustri professori, Massimo Uberti (artista e docente dell’Accademia SantaGiulia) e Albano Morandi (artista e direttore artistico dell’Accademia SantaGiulia).

 

Breve presentazione e storia dell'Accademia di Belle Arti di Montpellier ESBAMA
L'accademia di belle Arti di Montpellier ESBAMA fa parte delle 46 accademie d'arte francesi accreditate dal Ministero della Cultura e da diversi anni abilitate al grado do Master. Il progetto dell'accademia di Montpellier porta principalmente sulla formazione di artisti indipendenti e come la gran parte delle scuole francesi si fonda su di una pedagogia portata da diversi artisti, da teorici e storici e si struttura attorno a diversi poli tecnici.
La pedagogia delle scuole d'arte in Francia si basa su una proporzione importante di professori rispetto al numero degli studenti e porta un interesse particolare ad un insegnamento diretto al singolo studente.
Le scuole francesi in generale e quella di Montpellier in particolare si appoggiano su un numero importante di artisti riconosciuti. La scuola di Montpellier sviluppa una politica di esposizioni nella sua propria galleria e diversi progetti di ricerca sull'arte. La storia politica recente della città di Montpellier e della sua agglomerazione ha dato un impulso particolare alla cultura contemporanea. L'accademia si situa quindi in un territorio importante per la danza, la musica e l'arte contemporanea.

HISTORIQUE
L’École Supérieure des Beaux Arts de Montpellier Agglomération (ESBAMA) délivre le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique option Art depuis 1976-1977. Elle fait partie des écoles supérieures d’art dépendant de collectivité et relève de la tutelle pédagogique du Ministère de la Culture et de la Communication.En 1679, le peintre Jean de Troy fonde officiellement l’Académie de Peinture de Montpellier. Cent ans plus tard, en 1779, un groupe d’amateurs éclairés crée une Académie de dessin et réunit des collections. Ces deux Académies, situées dans les locaux du musée, boulevard de l’esplanade, sont à l’origine de l’école. Dans la première moitié du XIXe siècle, François-Xavier Fabre met en place des cours de dessin, peinture et sculpture autour de sa propre collection d’œuvres d’art et de sa bibliothèque. Il en fait don à la ville qui crée à partir de 1872, l’école municipale des Beaux-Arts. Par arrêté ministériel en date de 1882, elle devient école régionale subventionnée par l’Etat, comme trois autres écoles existant en France à cette époque: Lyon, Toulouse et Marseille. L’école enregistre alors des effectifs importants : 434 élèves inscrits en 1890.En 1995, l’école s’implante définitivement en centre ville et donne son nom au quartier dit des « Beaux-Arts ». En 1999, l’architecte Pierre Riboulet est lauréat du concours d’architecture initié par l’Agglomération de Montpellier pour réaliser la première tranche de rénovation des locaux de l'établissement.
Capitale de la région Languedoc-Roussillon, Montpellier est une ville au très fort taux de développement, particulièrement attractive dans les domaines scientifiques et culturels. Son ouverture sur le monde méditerranéen, l'axe rhodanien, l'Espagne et sa proximité avec Toulouse, Marseille et Barcelone, sont autant de points forts qui participent à l’inscription favorable de l’ESBAMA dans ce contexte géo-politique très développé, notamment en matière de structures et d’équipements culturels de rayonnement international.


Luogo Evento: Accademia SantaGiulia
DSC_7563.JPG DSC_7560.JPG DSC_7569.JPG DSC_7570.JPG DSC_7571.JPG DSC_7577.JPG DSC_7573.JPG